Location saint jean de luz

L'immobilier haut de gamme se reprend au cote basque

Au côte Basque le marché immobilier connait du mouvement. L’immobilier haut de gamme reprend son envol.
Les riches français commencent à s’intéresser aux transactions ne dépassant pas les 2,5 millions d’euros. Au-delà de cette somme, ce sont les étrangers qui se font remarquer.

Les acteurs de l’immobilier se font confiants : il est peu probable que les prix ne diminuent. Les acheteurs se font nombreux portant ainsi le prix des propriétés à la hausse surtout dans les zones les plus prisées comme le littoral et les centres villes. Dans les autres zones, le marché se fait très rare.

Les premiers acquéreurs

Les principaux clients restent bien sûr les français. Ils augmentent au fil des années. Leur demande se concentre dans les valeurs comprises entre 500000 euros et 1200000euros pour les appartements et entre 850 000euros et 1 800 000euros pour une maison.
Comme balise de sécurité, aucune transaction ne pourra se faire sans signature de l’acte de vente. Et toute décision ne sera prise qu’en fonction de « budget tout compris ». Cela signifie que le budget alloué doit comprendre les frais d’acquisition et de travaux.

Pour les clients étrangers, on compte avant tous les européens : Suisses, Belges, Hollandais, Scandinaves. Les russes se font rares. Les espagnols ont préféré quitté définitivement le marché.

La venue des américains et des anglais dépend du cours de l’euro. Si celui-ci baisse, alors les apporteurs de dollar pourront venir. Les chinois quant à eux, ils ne sont nullement intéressés.

Répartition du marché

Les coins les plus prisés sont ceux situés dans les côtes. Nous pouvons citer Biarritz centre, Saint-Jean-de-Luz, Sainte Barbe et Bordagain à Ciboure. Plus au centre des villes cotières, il y a les centres villes de Bidart et Guéthary et le Chiberta à Anglet. Le programme immobilier neuf anglet est fortement développé.

La raison de ses préférences est l’existence de tout en un seul endroit : plage et commerce à la fois. D’autres critères sont basés sur l’entretien : ils sont faciles à entretenir.

Le marché intérieur se trouve bon marché et n’attire plus que ceux qui aiment le calme et l’espace ou ont un budget limité. La demande est alors très rare pour ne pas dire inexistante. Leur besoin de grands travaux rajoutent au fait repoussant les clients. L’offre excède alors la demande. Depuis quelques temps, nous pouvons par pur logique voir les propriétaires retirer leur bien du marché.

Échangez sur ce post.

Les publications similaires de "Location"

  1. 30 Mars 2016Vacances à Saint Jean de Luz1176 hits
  2. 30 Janv. 2016Immobilier locatif dans l'ancien ou investissement en loi Pinel1534 hits